Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 19:40
Jeudi 1 mars 2012
LA TRAHISON MACONNIQUE DU V.’.M.’. DE VILLARD DE HONNECOURT, LA LOGE DE RECHERCHE DE LA GLNF DESHONOREE PAR SON PRESIDENT.

L’imposture commence il y a longtemps, il y a plus de quinze années.
A l’époque, un ambitieux au parcours jalonné de troubles, lesquels avaient commencé dès son apprentissage, pensait avoir suffisamment de qualités pour devenir Grand Maître. Il estimait alors que pour cette fin, il lui faudrait acquérir quelque notoriété, et devenir V.’.M.’. de la Respectable Loge de Recherche de la GLNF, Villard de Honnecourt lui paraissait être la voie royale.
Le Grand Maître de l’époque, Claude Ch. qui pourtant est à l’origine de tous nos maux actuels, s’était alerté des manières fort peu maçonniques du personnage, et pour tout dire, carrément vulgaires. Il s'opposa alors à ce que l’intéressé puisse obtenir le fruit de ses convoitises.
Vexé d’être éventé, l’éconduit fit scandale, cria à l’antisémitisme, et chercha des soutiens pour contrer son éviction. En vain. Pour faire bonne mesure, il taxa la GLNF en général, et le Grand Maître Claude Ch. d’antisémitisme, faisant abstraction du fait que celui-ci s’était engagé dans la résistance à 18 ans (ce qui ne délivre pas, il est vrai, un brevet de philosémitisme)…
Or, si on peut reprocher beaucoup de choses à Claude Ch., et personnellement, filleul d’Yves Trestournel, j’ai un compte ouvert avec lui, honnêtement, jamais je n’ai entendu dans sa bouche le moindre propos antisémite.
Le trublion reçut d’autant moins de soutien que chacun savait que dès qu’on ne partageait pas ses vues, on se faisait ainsi traiter…
De dépit, il claqua la porte de le GLNF, on n’entendit plus parler de lui, on sut juste qu’il était parti avec un ancien Grand Maître Provincial fonder une obédience mixte.
Là-bas aussi il fut contrarié dans ses ambitions…Il claqua encore la porte, et alla frapper au Grand Orient de France…Dans cette obédience non plus, il ne trouva pas la satisfaction de ses ambitions…
De ce fait, il revint la queue basse à la GLNF, où il se fit réintégrer à la fin de 2010, comptant assurément comme tous les aventuriers profiter des troubles pour jouer sa carte…Il tombait à pic, l’ancien Grand Maître devant les multiples défections qui le frappaient déjà, manquait de personnel. L’exubérance du « revenant » – qui en fait n’est que vulgarité et grossièreté- faisait illusion, et il s’avéra que les deux personnages, parlaient le même langage…ils ne pouvaient que se retrouver, mus par les mêmes mécanismes. L’Ex, qui a le talent de jauger très rapidement ce que peuvent lui apporter ceux qu’il a en face de lui, comprit immédiatement le parti qu’il pouvait tirer du réseau de connaissances de celui qui venait le courtiser. De plus, on sait qu’Ephesse n’est pas regardant, et racle les fonds de tiroir.
Première imposture, ils décidèrent, après le décès d’Yves Trestournel de créer une loge à son nom, et ce,sous la présidence du nouveau revenu qui se faisait passer pour un intime du défunt.
Or il est un fait avéré que, depuis qu’Yves a été déchu de ses fonctions par les deux premiers frères de la côte, on ne vit plus le revenant perturbateur a ses côtés, et tandis que l’ancien Député Grand Maître sombrait dans la maladie, il ne le visitait pas, alors qu’il se trouvait à peineà dix minutes de voiture de chez lui…Mais on se souvient du ramdam qu’il fit, par la suite, pour la mémoire de celui qu’il avait abandonné.
Je dois à la vérité de dire que j’ai été sollicité par lui afin d’être l’Orateur de cette loge en création. Proposition que j’ai aussitôt déclinée, n’apposant pas ma signature à côté de celle de n’importe qui. Je m’en étais à l’époque ouvert auprès de la famille d’Yves, qui le comprit fort bien.
Deuxième imposture, peu de temps après, apprenant que Claude Seiler se trouvait dans les locaux de Pisan, participant aux travaux de sa loge, il se dit que s’il provoquait un esclandre, il se ferait forcement bien voir de son patron. Aussitôt, il agressa verbalement Claude Seiler, ils en vinrent presque aux mains. http://le-myosotis-dauphine-savoie.over-blog.com/article-troubles-hier-soir-a-la-cayenne-de-pisan-85007242.html
Sauf que, pour faire bonne mesure, et selon ses habitudes, le pas encore V.’.M.’. de Villard de Honnecourt, cria que Claude Seiler l’avait traité de « sale juif » !
Informé de l’incident, je restais incrédule. Chacun sait ce que je pense de Claude Seiler, mais de là à croire qu’il serait capable – et suffisamment bête – pour proférer une telle insanité, il y avait un gouffre, qu’il ne me serait pas venu à l’idée de franchir…
Je cherchais en vain la confirmation des faits, et comme personne ne pouvait me décrire ce qui s’était vraiment dit, j’appelai l’auteur de la provocation pour l’interroger.
Sa réponse, me laissa littéralement interdit : « la vérité c’est qu’il n’a jamais dis cela, mais je ne pouvais pas rater une telle occasion ! » Je lui demandais de ne pas jouer avec ca, et de se rétracter immédiatement, ce que je dois dire, il fit sans discuter. L’affaire en resta là…
Troisième imposture, il obtint donc d’Ephesse (0 en hébreu), ce dont il rêvait : la Chair de V.’.M.’. de Villard de Honnecourt ! Et donc voici celui qui ne doute de rien, qui se pique de donner des conférences sur la Kabbale ! Pardonnez cette exclamation, car en fait, même si cette affirmation me fait sourire, elle n’en demeure pas moins stupéfiante ! Car le double V.’.M.’. des RR.’.LL.’. Yves Trestournel et Villard de Honnecourt, ne connait rien au judaïsme dont il bafoue allègrement tous les fondements, y comprit identitaires, mais pire, en plus de tout cela, il est complètement analphabète ! Il ne connait tellement pas l’hébreu, qu’il ne saurait même pas écrire son propre nom ! (vous allez voir, que dès demain, piqué au vif, il va demander à ce qu’on lui montre comment écrire son patronyme…). Il essaye de faire illusion devant plus ignorants que lui, en citant abondamment des extraits de livres – qu’il n’est même pas capable de retranscrire correctement – mais il ne trompe aucun initié à l’étude des textes juifs.
Quatrième imposture, lorsque ce V.’.M.’. (Illégitime puisque nommé après la démission de François Stifani le 21 janvier 2011) administre un blog d’« affidés » pour défendre l’ancien Grand Maître. Il me semble – et pas qu’a moi – qu’il est des activités qui sont incompatibles avec la fonction de V.’.M.’. de cette loge… Imagine-t-on le V.’.M.’. de la R.’.L.’. Quatuor Corronati en train de polémiquer sur un blog ?
Cinquième imposture, lorsque, sur son blog, le V.’.M.’. de Villard de Honnecourt insulte comme un charretier les membres de la GLNF qui ne partagent pas ses options : « …
Voilà, vous vous êtes accordé votre petite heure de gloire cachés derrière votre horde hurlante et baveuse, dans une arène vouée au culte de la boxe. Jouissive leçon de réalité que de voir tous ces loubards déguisés en pingouins à tabliers blancs, rouges et bleus, vociférer contre le champion. Ils ont cru que leurs coups de gueules valaient pour coups de poings. Mais pas un seul n’est descendu sur le ring, dans l’arène affronter de face la majorité silencieuse. Non, je les ai reconnus pour la plupart, des couards en escouades.… », « … C’est fini, bande de minus charognards, oui je me défoule, oui ce n’est pas dans les habitudes de G 6 M, mais vos racailleries ont été tellement loin dans l’ignoble, que vous ne méritez aucun autre qualificatif que celui de CHIENS ! », « …Le Juif que je suis a honte, honte de se voir, une nouvelle fois dans notre histoire « tourmentée », cracher au visage par Bouc émissaire interposé. », « …Les quelques renégats que je connais trahissent nos souffrances, réveillez-vous mes FRERES. », « …HONTE pour ces SALUTS NAZIS que j’ai vu faire par un petit escadron de pauvres types. », « … Allez, embrassez-les, embrassez-les du baiser de la Camora, ce sont ceux avec qui vous partagez ce que vous appelez l’ »opposition » et dont vous nous avez servis quelques relents. Je vous souhaite ce soir de vous regarder dans un miroir et de pleurer sur vous-mêmes, c’est le seul espoir qui vous reste avant hara-kiri. »…
Qu’il me soit permis de demander à chacun, a commencer au Officiers de cette loge qui, autrefois représentait quelque chose dans toute la Franc-maçonnerie, si vous n’avez pas honte qu’un pareil personnage, à la vulgarité si évidente, puisse être le V.’.M’. de cet atelier ?
Après toutes ces impostures, voici maintenant les éléments de la trahison des serments les plus forts de la Franc-maçonnerie, commise par cet…homme !
La trahison des serments, la trahison des Frères de la GLNF.
Il y a de cela une quinzaine de jours, j’ai été contacté par des frères qui m’ont alertés sur le fait que le V.’.M.’. de Villard de Honnecourt avait mis en ligne sur son blog la liste des requérants de l’initiative « Ni Scission – Ni Soumission » (accessible par Google en première page juste en tapant son nom associé à GLNF) qui voulaient demander par référé l’ajout de deux points à l’ordre du jour de l’Assemblée Générale de la GLNF. L’un se plaignait du fait que cela lui cause un préjudice, car actuellement en recherche d’emploi, et chacun sait que la première des choses que fait un recruteur, c’est de regarder ce qu’internet révèle sur un candidat, et le deuxième, m’expliquait qu’habitant l’ouest de la France, en pays Chouans, d’un milieu très catholique pratiquant, si l’on découvrait qu’il est Franc-maçon, cela le mettrait dans une très mauvais posture sociale. En même temps, l’un d’eux m’expliquait avoir contacté l’auteur de ce grave trouble, pour lui demander gentiment de remédier à cet état de fait, mais que le bloggeur avait répondu en se moquant de lui…
Comme en définitive, je n’avais pas de mauvais rapports avec l’homme de Villard, (je l’avais même fait « exfiltrer de sa loge lorsqu’il était apprenti, puisqu’il se plaignait d’antisémitisme, je lui avais présenté Yves Trestournel, et j’ai même accepté plusieurs de ses tribunes libres sur ce blog, ainsi que quelques commentaires), j’ai demandé a des connaissances communes de l’avertir que ce qu’il faisait était contraire à nos règles, comme à celles du judaïsme dont il se revendique. En vain, fin de non recevoir. J’ai donc alors pris moi-même le téléphone, pour lui faire courtoisement la même demande, et pour lui dire que selon la Thora, dénoncer son Frère pour lui causer un préjudice, est quelque chose d’extrêmement grave. Pour toute réponse, il a hurlé : « Je m’en fous de ces conneries, dis-les à ta sœur !… ». Blasphème donc. Je rappelle que nous parlons du V.’.M.’. de Villard de Honnecourt…Je lui ai donc confirmé ces éléments par un mail, pour être sûr qu’ils lui soient connus. Parallèlement, l’avocat de « Ni-Ni » lui a aussi adressé un courrier, qui semble rester lettre morte.
Il semble donc acquis que ce personnage qui a foulé aux pieds tous les principes de la Franc-maçonnerie, de manière publique, refuse obstinément de résoudre cette trahison à nos principes de manière pacifique ou fraternelle.
(Je tiens à chaque Frère qui s’identifie en tant que tel auprès de moi, la preuve de la trahison)
L’un des Frères victime de la forfaiture, souligne « que la justice publie les noms des demandeurs c'est une chose, mais que ce soit un frère de notre propre fraternité qui le fasse constitue une forfaiture et une trahison de notre serment le plus élémentaire ». Il a parfaitement raison.
Au point où il en est notre frère Olivier V. souhaite alors désormais se battre publiquement et dénoncer à juste titre cette situation. Pour communiquer à ce sujet il a écrit un le court article que voici :
« Comment laisser passer et ne pas dénoncer une véritable forfaiture…        
Et si notre pire ennemi n'était pas notre reflet dans le miroir, mais le frère qui nous le tend?
Ce cauchemar je le vis actuellement. En effet, volontaire et engagé dans "Ni scission-Ni soumission",  j'ai signé, comme nombre d'entre vous peut-être, la requête pour le référé du 3 février dernier, car je crois fermement que le renouveau de notre Obédience doit se faire dans l'apaisement et le changement de Grand Maître pour que revienne la confiance et la concorde. J'ai alors eu l'insigne honneur d'être parmi les frères "identifiables" pour la cour de la République et pour Maitre Legrand, car j’étais désigné sur la liste des demandeurs contre cette dernière. J'étais loin de me douter, lorsque j'ai signé la requête, que le site du blog maçonnique du V.’.M.’. de Villard de Honnecourt allait publier les attendus de Maitre Legrand, ainsi que la décision de justice en référé du 3 février –ce qui semble toutefois de bonne guerre-, mais en y laissant en toute conscience et sans scrupule les noms et les adresses de tous ceux qui, comme moi, figurent sur cette liste.
Quelle fut ma surprise quand j'ai su que c'était un frère de notre Obédience qui avait osé faire cela, osé violer le secret de notre appartenance en la rendant publique, osé enfreindre ce qui constitue le fondement même de notre engagement, à savoir ne jamais révéler aux profanes les Frères qui composent notre Fraternité. Libre à chacun de le faire pour son propre compte et de s’engager en son nom, ainsi que légal et légitime pour la justice de notre pays de le faire, mais forfaiture pour celui qui ose ce dévoilement qui n’a rien de gratuit et d’anodin dans cette circonstance.
Jeune maître, naïf de mes enseignements, j'ai frappé à la porte de celui qui, comme nous, n'est Frère que parce que d'autres le reconnaissent comme tel. J’ai donc demandé, en toute fraternité, que ce que je considérais comme une "bourde" soit modifiée, et que soit laissé les attendus mais retiré les noms des Frères et leur adresse (car qu'importe les noms, c'est le principe de l'arrêté qui compte). J'ai malheureusement essuyé plusieurs échecs dans mes appels fraternels directs et indirects, me voyant répliquer "qu'il fallait que les noms de ceux qui osent attaquer notre Grand Maitre soient rendus public comme le furent les mauvais compagnons". Je me suis alors retourné vers ma Province Maine-Atlantique afin de donner à ma demande maçonnique un angle disciplinaire, mais là aussi, point de salut, car aucune réponse à ce jour de celui qui se prétend encore, sans plus aucune légitimité, notre GMP.
On nous apprend pourtant en Loge que la maçonnerie est universelle et fraternelle et que nous devons bienveillance à tous nos Frères.
Malgré nos différents points de vue au sujet du Grand Maître, doit-on faire cela : violer le secret d’appartenance d’un frère pour justifier sa cause et arriver à sa fin ? Je pense alors à cette sentence de Camus : La fin justifie les moyens, mais qu'est ce qui justifiera la fin? Doit-on nommer et donner les adresses de Frères car ils sont contre notre projet ? A ces questions le dit blog félon  à ses propres réponses et ce n'est pas en faveur du respect de notre engagement au sein de la GLNF. J’en suis scandalisé ! D'autres vous diront que c'est normal de le faire, car l'action en justice lève l'anonymat et que c'est un risque à payer que d'aller en justice et voir son nom rendu sur la scène publique, mais est-ce sur un site maçonnique et de surcroit ouvert au profane que l'on doit s’autoriser à lever l'anonymat de frères? Et surtout le fait que cela provienne d’un des frères de ma propre Obédience constitue quelque chose de tout à fait répréhensible sur la plan maçonnique et mérite une action au niveau d’un conseil disciplinaire : faire de la délation détaillée de ("mauvais") maçons comme au temps des heures sombres de notre histoire par des ("bons") maçons pour que les profanes puissent les conspuer en place publique, est-ce dans nos devoirs ?  C'est donc amer que je vous envoie ce billet d'humeur, vous présentant la tristesse que j'ai de voir mon nom et mon adresse si facilement accessible sur internet. En l’occurrence je pourrais être livré à des groupes d'anti-maçons radicaux qui peuvent s'en prendre en toute facilité à ma famille, et je pense aussi à tous mes autres frères présents sur cette liste.
Nous vivons tous des moments difficiles car, en plus du rejet actuel, par certains excités, de notre Ordre, qui souvent l'associent à de l'affairisme politique et à des petites combines entre frères, nos discordes internes « entre les pro et les anti » donnent une triste opinion sur la place publique de notre Temple et de la GLNF. Mais doit on tout laisser passer et reconnaitre comme frère une personne qui n'est à mes yeux plus l'un d'entres nous ? Je ne saurai que conseiller à mes autres Frères de peine, tous aussi présents que moi sur cette liste, de tout mettre en œuvre afin de bannir ceux qui ont bafoué le plus élémentaire de nos droits qui nous protège !
J'ai dit. »
Olivier V.
P.S.Voyez aussi l'article de botre B.'.A.'.F.'. Sirius Black du Myosotis Maine-Atlantique sur le même sujet

Fidèle d'Amour
Myosotis de DAUPHINE-SAVOiE

Partager cet article

Repost 0
Published by François Augieras - L'Aretin - dans De la Fraternité - que de la Fraternité
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Myosotis Guyenne Gascogne
  • : Blog de la Province de Guyenne-Gascogne pour rétablir la régularité dans la GLNF
  • Contact

Téléchargements

Actualité

Lettre-aux-Freres-AJ-le-091111 Lettre-aux-Freres-Alain JUILLET -le-09 11 11

Assises du 5 Février 2011

Présentation Assises 05 02 2011 Présentation Assises 05 02 2011

Assises 05 02 2011 Discours d''Ouverture D.MOREAU Assises 05 02 2011 Discours d''Ouverture D.MOREAU

Assises 5 02 2011 Discours Claude SEILER Assises 5 02 2011 Discours Claude SEILER

Assises 05 02 2011 Discours de Clôture D.MOREAU Assises 05 02 2011 Discours de Clôture D.MOREAU  

Re-Fondation (re-construction)

Déclaration A 204 n°2 du 14 janvier 2011 Déclaration A 204 n°2 du 14 janvier 2011

Contribution des F... de la GUADELOUPE 30 01 2011 Contribution des F... de la GUADELOUPE 30 01 2011

Dignitaires

Conseil-des-Sages-GLNF-18 05 2011 jpeg Conseil-des-Sages-GLNF-18 05 2011 jpeg  

Finances

Rapport audit Rapport audit

2010 09 10 bis Ce serait la fin du monde et de la GLNF si l 2010 09 10 bis Ce serait la fin du monde et de la GLNF si l

2011-01-06-GLNF-Le-Point--Les-jolis-profits---Copie 2011-01-06-GLNF-Le-Point--Les-jolis-profits---Copie

Note-a-Me-Legrand-2-6-11---4- Note-a-Me-Legrand-2-6-11---4-  (Résultats d'Audits, des "vrais")

Juridique

GLNF Statuts et Reglements GLNF Statuts et Reglements

Ordre-Obedience Ordre-Obedience 

Synthèse de Réflexion Guyenne - Gascogne Synthèse de Réflexion Guyenne - Gascogne

Défense C.S & J.P.P devant CDN Défense C.S & J.P.P devant CDN

INPI-GLNF INPI-GLNF

Avis-sur-AG-morcelee Avis-sur-AG-morcelee

Assignation-F-TEITGEN-9-10 p Assignation-F-TEITGEN-9-10 p

Conclusions-leclerc Conclusions-leclerc

Jugement 18 11 2010 -TGI-Concurrence Jugement 18 11 2010 -TGI-Concurrence  

Jugement TGI PARIS 07 12 2010 Jugement TGI PARIS 07 12 2010

Ordonnance du TGI-Paris du 24 janv 2011 - Copie Ordonnance du TGI-Paris du 24 janv 2011 - Copie

Article 2.3 du RI. GLNF - Désignation du GM - Copie Article 2.3 du RI. GLNF - Désignation du GM - Copie

Avis-Professeur LUCAS-GLNF Appel des Cotisations-08.02.2011 Avis-Professeur LUCAS-GLNF Appel des Cotisations-08.02.2011

Relations Extérieures (reconnaissance, régularité, etc...)

GLNFDéclarationcommune GLNFDéclarationcommune  (Courrier des Grandes Loges de Belgique, du Luxembourg et de Suisse face à la crise "actuelle" de la GLNF) La Grande Loge Unie d'Angleterre a été mise en communication 

Communication de 5 Grandes Loges Européennes - 18 Mai 2011 Communication de 5 Grandes Loges Européennes - 18 Mai 2011

suspension-reconnaissance-GLNF par GLRB suspension-reconnaissance-GLNF par GLRB

GLL-SUSPENSION-GLNF-2 GLL-SUSPENSION-GLNF-2

DECLARATION-COLLECTIVE-DES-LOGES D'ASIE DECLARATION-COLLECTIVE-DES-LOGES D'ASIE

Documents FMR

COMMUNIQUE FMR-MYOSOTIS du 28 07 2010 COMMUNIQUE FMR-MYOSOTIS du 28 07 2010

Courrier recours gracieux 28 07 2010 Courrier recours gracieux 28 07 2010

Dossier-capitations Dossier-capitations

Manifeste-pour-une-nouvelle-gouvernance-de-la-GLNF Manifeste-pour-une-nouvelle-gouvernance-de-la-GLNF 

Invitation Assises Nationales de la Refondation GLNF Invitation Assises Nationales de la Refondation GLNF  

La Province de Guyenne & Gascogne

Déclaration A 204 n°2 du 14 janvier 2011 Déclaration A 204 n°2 du 14 janvier 2011

7 Juin 2011 carton d invitation 7 Juin 2011 carton d invitation 

7 Juin 2011 info VM 7 Juin 2011 info VM  

DU HASARD À LA NÉCESSITÉ

Lettre-A.-de-Yougoslavie Lettre-A.-de-Yougoslavie

 

Les T.R.G.M de la GNLF (du moins ceux qui ont mérité le titre et s'en sont montré dignes)

ALLOCUTION du TRF A-L DEROSIERE ALLOCUTION du TRF A-L DEROSIERE

DISCOURS du TRGM AG GL DISCOURS du TRGM AG GL

ALLOCUTION DU TRGM Jean MONS GM de la GLNF 1980 ALLOCUTION DU TRGM Jean MONS GM de la GLNF 1980

Propos du Grand Maître Jean MONS Propos du Grand Maître Jean MONS

DISCOURS du TRGM André ROUX DISCOURS du TRGM André ROUX

RASSEMBLER ce qui EST EPARS RASSEMBLER ce qui EST EPARS

Recherche

Archives